AU PARLEMENT EUROPÉEN, LES DÉPUTÉ·E·S GÉNÉRATION·S APPELLENT LES GROUPES PROGRESSISTES ET ÉCOLOGISTES À SOUTENIR LEUR RÉSOLUTION VISANT À INTERDIRE LES LANCEURS DE BALLES DE DÉFENSE ET GRENADES LACRYMOGÈNES À CHARGE EXPLOSIVE EN EUROPE

Alors que les blessures graves dues à l’usage de Lanceurs de Balles de Défense (LBD) et grenades lacrymogènes à charge explosive (type GLI-F4) par les forces de l’ordre se multiplient depuis le début des manifestations des Gilets Jaunes en France, faisant état à ce jour de 175 blessures à la tête et de 17 cas de manifestants ayant perdu l’usage d’un œil, les député·e·s de la délégation Génération·s au Parlement Européen ont soumis le 6 février 2019 un projet de résolution pour interdire l’utilisation de ces armes en Europe.

L’Union Européenne ne peut rester silencieuse face à cette dérive répressive, à l’accumulation des violences policières et à l’utilisation massive d’armes dont la maitrise ne peut être garantie et qui sont d’ailleurs interdites dans la grande majorité des pays européens. Les blessures portent atteinte à l’intégrité physique et sont parfois suffisamment graves pour bouleverser la vie des victimes. Par ailleurs, elles portent atteinte, par la crainte qu’elles exercent, au droit de manifester et aux libertés fondamentales. À ce jour, l’Inspection générale de la Police nationale est saisie de 116 enquêtes judiciaires. S’ajoutent à cela les blessures et infirmités causées par des tirs de LBD à des passants, des journalistes et des mineurs en marge de manifestations. Dans un rapport remis le 10 janvier 2018, le Défenseur des droits de la République Française a lui-même pris position en faveur de cette interdiction : « Au regard des réclamations liées à l’usage du LBD 40×46 dans le cadre du maintien de l’ordre, de sa dangerosité et des risques disproportionnés qu’il fait courir dans le contexte des manifestations, le Défenseur des droits recommande d’interdire l’usage des lanceurs de balles de défense dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre, quelle que soit l’unité susceptible d’intervenir. ».

C’est pourquoi les député·e·s de Génération·s ont proposé aux groupes progressistes et écologistes du Parlement Européen de soutenir leur résolution visant à interdire l’usage en Europe des Lanceurs de Balles de Défense (LBD) et grenades lacrymogènes à charge explosive dans le cadre d’opérations de maintien de l’ordre. Par cette démarche unitaire, ils attendent que l’interdiction de ces armes fasse l’objet d’un débat au Parlement européen et soit suivie d’une proposition d’initiative de la Commission Européenne. Ils appellent l’ensemble des députés de gauche à faire bloc pour mettre un terme à cette escalade alarmante sur le sol européen.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.