Visite du lycée hôtelier d’Etiolles, nouvelle école ambassadrice de l’Europe

J’ai eu le grand plaisir et honneur d’être invité par les élèves et les équipes du lycée professionnel hôtelier du Château Les Coudraies à Étiolles, près d’Evry en Essonne (91). L’occasion de cette rencontre est une réponse à l’excellente initiative du Bureau du Parlement européen en France baptisée : « École ambassadrice » que le lycée d’Étiolles vient d’intégrer. En inaugurant la plaque marquant ce partenariat, j’ai pu ainsi à la fois saluer les efforts du Parlement pour populariser le travail de notre institution auprès des lycéens mais aussi ceux de l’encadrement éducatif et leur mobilisation. 

Le programme « École ambassadrice » a été lancé par le Parlement européen en 2015 pour mieux faire connaitre le rôle ainsi que les missions des députés européens, et créer un lien direct entre l’institution, les élus et les élèves de lycée qui sont en train d’accomplir leur formation de citoyens. 

Les lycées qui intègrent l’initiative désignent des « ambassadeurs juniors » dont la mission est de se former et former leurs camarades en proposant de la documentation, en organisant des rencontres avec des élus, des moments festifs autour de l’Europe…N’hésitez pas à consulter leur site dédié et notamment voir la carte des lycées concernées.

Régulièrement j’ai ainsi pu discuter avec des élèves et des membres du crops enseignant sur les questions européennes grâce à ce programme. Avec Erasmus +, c’est une des portes d’entrée sur l’univers européen, une démonstration d’une institution européenne qui sait faire des progrès quand elle le décide. En effet, d’abord réservé de fait à des élèves bien intégrés au cursus scolaire général, Erasmus s’est ouvert aux élèves issus des filières professionnelles et c’est un vrai succès comme je le constate dans les différents établissements visités depuis plusieurs années.

« École ambassadrice » témoigne de la même évolution avec une volonté revendiquée d’aller porter les questions européennes dans des lycées professionnels et dans des zones moins visées habituellement par les programmes d’ouverture européenne. Comme en témoigne là aussi le dynamisme et le travail menés par les élèves et l’encadrement du lycée d’Étiolles, c’est une réussite. Le lycée des Coudraie en est une preuve : stage de plusieurs semaines en Irlande, en Norvège, échange avec le Japon…

Par contre il serait dommage que cet investissement de toute une communauté éducative butte sur des obstacles…français. Je reste attentif en effet à la situation de nos lycées professionnels qui font des efforts quotidiens pour proposer l’excellence à tous les élèves. Les récentes réformes de l’enseignement professionnel peuvent inquiéter car elles risquent de mettre en concurrence les lycées et l’apprentissage par le biais des CFA alors que les deux filières ont toute leur pertinence. Quand on voit l’énorme travail et investissement des enseignants et des directions des lycées, il serait dommage d’en priver les nombreux jeunes qui pourraient en bénéficier. 

Rendez-vous le mois prochain, pour l’une de mes dernières visites en établissement scolaire, dans un lycée très investi dans les programmes Erasmus +. 

Print Friendly, PDF & Email

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.