Sommet UE/Chine : la création d’une aire marine protégée en Antarctique est une priorité

Cette année est une année importante au niveau international pour la biodiversité. En effet, en novembre prochain se tiendra la 14ème conférence des parties (COP) pour la diversité biologique. En amont de cette Convention, des discussions à l’échelle internationale ont déjà lieu pour avancer sur un certain nombre d’objectifs et de négociations en cours.

En Octobre 2018, la création d’une nouvelle aire marine protégée dans l’est de l’Antarctique sera notamment discutée dans le cadre de la Commission pour la Conservation de la faune et de la flore Marines de l’Antarctique (CCAMLR). La création de cette aire marine protégée est proposée depuis 2011 et fait écho à différents rapports scientifiques alarmant sur l’impact du changement climatique sur l’Antarctique et l’océan austral. Ces aires marines protégées seraient donc une contribution importante pour renforcer la résilience de ces écosystèmes. Des garanties de protection décisives qui ne peuvent plus être retardées davantage.

Pourtant, la Chine et la Russie s’opposent à la création de cette aire protégée.

C’est pourquoi j’ai interpellé la Commission à ce sujet en demandant à ce que l’Union européenne saisisse toutes les occasions de peser sur les négociations, notamment au moment du sommet UE/Chine qui se tiendra mi-juillet afin de démontrer son engagement à protéger la biodiversité.

Vous trouverez le texte de la question écrite adressée à la Commission ci-dessous.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a comment

Your email address will not be published.


*