Nutri-score : nouveau recul de LREM sur les questions de santé.

1 enfant sur 6 en surpoids, 16% d’obésité en France… Apparemment ce ne sont pas des signes suffisants pour la majorité parlementaire à l’Assemblée Nationale qui a reculé face aux lobbys.

Dimanche 27 mai dernier, dans le cadre des votes sur la loi Agriculture et Alimentation, une majorité de députés (45 contre 18) se sont opposés à l’affichage du Nutri-score sur tous les supports publicitaires de denrées alimentaires. Pourtant, l’impact délétère de la publicité sur les comportements alimentaires est avéré,  particulièrement sur certains groupes de populations plus vulnérables : les enfants, les jeunes et les populations défavorisées. Le Nutri-score serait donc venu donner une information claire à ces consommateurs sur les qualités nutritionnelles des produits achetés. Une proposition refusée par les parlementaires LREM en se cachant derrière le règlement européen INCO. Or, ce règlement n’interdit en rien les Etats-Membres à rendre obligatoire un logo nutritionnel sur les supports publicitaires.

Aussi, j’ai signé cette pétition adressée au Président de la République demandant à ce que le Nutri-score soit mis en place au plus vite afin de faire passer l’intérêt des consommateurs avant celui des lobbys.

Pour lire ou signer la pétition pour un étiquetage obligatoire Nutri-score c’est ici.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.