Retour sur conférence : Quelle protection pour les travailleurs en France et en Europe?

La maison de l’Europe de Paris organisait le 28 septembre dernier un débat consacré à la protection des travailleurs en France et en Europe.

J’ai eu l’opportunité de participer à ce débat et d’échanger avec Madame Delphine Rudelli, Directrice des Relations européennes et internationales de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM).

J’ai pu développer plusieurs sujets qui sont au cœur de l’actualité sociale de l’agenda français et européen.

Dans un premier temps, si la révision de la directive sur le détachement des travailleurs n’est qu’une étape en matière de lutte contre la concurrence déloyale en Europe, elle ne saurait faire l’objet de marchandages opaques de la part du gouvernement aux dépens des conditions de travail des chauffeurs routiers.

Par ailleurs, chaque État doit balayer devant sa porte en matière de dumping social : trop souvent, les pratiques déloyales et l’exploitation de travailleurs issus de l’Est de l’Europe sont le fait de grandes entreprises – publiques comme privées – ayant leur siège social à l’Ouest du Continent. Les États membres doivent cesser de plier face au chantage à l’emploi exercé par un nombre limité d’acteurs économiques.

Enfin, j’ai également eu la possibilité de présenter les propositions que je défendrai dans le cadre de la révision de la coordination des systèmes de sécurité sociale, dossier pour lequel j’ai été nommé rapporteur au Parlement européen. Extension de la durée d’exportation des prestations chômage en cas de changement de pays, situation des travailleurs transfrontaliers, législation applicable eux travailleurs détachés et renforcement du cadre destiné à lutter contre la fraude et l’activité des sociétés boîtes aux lettres.

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed