CETA: les lignes bougent

Comme à chaque session, je reviens en vidéo sur un fait important qui a marqué l’actualité parlementaire européenne. Ce mois-ci, je reviens sur le vote de la résolution CETA qui demandait un avis de la Cour de Justice de l’Union européenne sur la compatibilité de l’accord avec les traités européens.

« Aujourd’hui, un vote important a eu lieu au Parlement européen. Il s’agissait d’une demande pour que le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, soit porté devant la Cour de justice de l’Union européenne. En effet, de très fortes interrogations quant à sa compatibilité avec les traités européens se sont fait entendre. Il serait impossible de l’adopter s’il était contraire aux traités européens mais également à la Constitution française, par exemple. Malheureusement, cette proposition a été rejetée par une majorité dans l’hémicycle.
Je suis néanmoins satisfait de constater que 40% des socialistes ont voté en faveur de cette résolution. Il y a une prise de conscience progressive des dangers que le CETA porte à nos modèles de société. Désormais, il va falloir débattre du fond de cet accord. Vous le savez, celui-ci nous prédit 200 000 destructions d’emplois en Europe, 40 000 en France, et des importations dont nous n’avons pas besoin. Au-delà de l’aspect juridique que je viens d’évoquer, débattons maintenant du fond et refusons cet accord qui ne peut pas être un modèle d’avenir comme certains le voudraient. »

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed