Visite au lycée Louis Blériot

J’ai eu l’opportunité, le vendredi 14 octobre, de visiter le lycée Louis Blériot à Trappes dans le cadre de l’initiative des « Ecoles ambassadrices » lancée par le Bureau d’Information du Parlement européen en France. J’avais ainsi rencontré les élèves d’Ozoir-la-Ferrière et de Choisy-le-Roi au printemps 2016 pour participer à ce programme d’information sur l’UE et ses institutions. Principalement destiné aux lycées professionnels d’Ile de France, il a pour visée de parler d’Europe à des publics différents. Je suis donc très heureux de participer à ce projet qui a été reconduit cette année.

Nous avons commencé par un débat avec la quarantaine d’élèves de seconde, première et terminale réunis par la professeure Muriel Dejaune qui mène de nombreux projets pour faire découvrir l’UE et développer la mobilité européenne des lycéens. Après une courte présentation, j’ai répondu à leurs nombreuses questions. Beaucoup d’entre elles ont porté sur la découverte de mon rôle au Parlement dans l’exercice de mon mandat, dans ses dimensions pratiques mais aussi politiques. J’ai souvent été interrogé sur l’impact de ce mandat sur ma vie personnelle et particulièrement familiale mais aussi sur mon parcours d’élève et professionnel. Sans tomber dans le récit autobiographique j’ai surtout voulu leur montrer que l’exercice d’un mandat politique et d’un engagement avaient certes des contraintes mais qu’ils étaient aussi à la portée de tout citoyen. À mi-chemin entre le métier et le grade universitaire, c’est une activité passionnante.

Je leur ai certes rappelé toutes les limites de mon mandat dans un parlement privé de droit d’initiative, une réforme qui serait prioritaire comme je l’ai indiqué aux élèves qui me demandaient ce que je ferais si je pouvais « changer tout de suite quelque chose ». Mais le parlement européen reste un endroit unique de rencontres culturelles, politiques, intellectuelles et un espace fondamental d’une démocratie imparfaite mais qui affronte tous les jours des intérêts complexes.

La plupart des interrogations a porté sur les débats européens actuels et le sens même de la construction européenne. La question de base « À quoi sert l’UE ? » est une saine interrogation et elle permet d’interroger le projet lancé après la seconde guerre mondiale. Son sens a évolué : à la réconciliation franco-allemande succèdent de nouveaux défis. Celui de la mondialisation pose ainsi à chacun des Etats de ce continent très morcelé politiquement qu’est l’Europe, celui de la masse critique pour peser face aux grands blocs que sont les États-Unis, la Chine, la Russie ou l’Inde. Penser le destin futur de la France pose donc automatiquement la question de l’Europe et de sa pertinence pour peser au niveau mondial. Mais chaque pays européen a aussi bâti son propre rapport à la construction européenne : pour les Britanniques elle était l’occasion de s’implanter dans le marché commun, pour les pays de l’Europe de l’Est se posait la question de leur poids face à la puissance russe… Ces différences dans les finalités d’adhésion et de lien avec l’UE expliquent ainsi en partie les divergences dans les concertations européennes actuelles.

Beaucoup d’autres questions furent posées sur les raisons du Brexit, les problématiques de défense en Europe, sur les OGM, sur le budget européen ou l’évasion fiscale : un matériau riche pour des élèves très conscients des enjeux et qui se sont appropriés l’Europe comme un terrain de réflexion politique.

Enfin j’ai pu bénéficier d’une visite de l’établissement par l’équipe de direction que je remercie pour ce temps d‘échange mais surtout pour leur investissement professionnel et personnel dans l’animation de cette impressionnante structure. De nombreux moyens ont été mis à disposition des élèves (PC sécurité, salle d’entrainement, ateliers, cuisine pédagogique…) mais c’est cet engagement de l’ensemble des personnels qui donne son âme et sa dynamique à cet établissement dans une ville de Trappes où l’Ecole reste un lieu décisif.

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed