[VIDEO] « Construire un avenir commun »

11-2015

Cliquez sur l’image pour lancer la vidéo

« Mes chers concitoyens nous vivons en ce moment une période difficile. Depuis les attaques terroristes de vendredi dernier nous avons pu voir à quel point le monde devant nous peut être dur, et nous donner beaucoup d’angoisse. Pourtant dans ces moment-là il faut, si nous le pouvons, garder raison et essayer de construire ce qui peut être la réponse aux dangers du monde de demain.
L’Europe pour cela doit se ressaisir. En effet la crise des migrants et avant elle la crise économique puis ces terribles attaques terroristes interrogent fortement l’Europe confrontée au repli national et à l’idée que seuls les Etats nations pourront s’en sortir aujourd’hui en ayant la force nécessaire pour faire face aux défis de demain. Il n’y a rien de plus faux, c’est au contraire parce que nous serons encore plus unis que nous pourrons demain répondre à ces défis essentiels.

Mais nous le voyons bien, l’Europe telle qu’elle a fonctionné ne marche pas. Elle est trop timide. Elle donne des règles intangibles en matière de stabilité budgétaire mais elle n’a aucune réponse en matière de défense, de politique internationale ou d’harmonisation sociale pour que chacun puisse se sentir intégrer dans nos sociétés. Il va falloir que la Gauche se ressaisisse elle aussi et qu’elle sache, par-delà ces différences et divergences, s’unir pour donner un projet commun qui rassemblent les citoyens et donnent des perspectives. Il faut aussi que les Etats nationaux dépassent leurs égoïsmes et arrêtent de chercher à chaque fois des avantages pour eux seuls à l’image de nos amis Anglais. Au contraire nous devons chercher ce que nous mettons en commun pour être plus fort demain.

Oui être Européen c’est difficile, penser qu’au-delà des intérêts nationaux il y a quelque chose de plus grand que les Etats-nations, c’est difficile. Pourtant cela serait si utile. A vos gouvernants de l’entendre et ici à nous au Parlement européen de tout faire pour que vous puissiez vous retrouver dans cette Europe qui vous ressemble si peu et qui devra demain avoir votre visage. »

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed