L’EAU, UN BIEN COMMUN !

river-256055_640

Suite à l’initiative citoyenne européenne (ICE) dite « L’eau, un droit humain » ou « Right to water », qui a recueilli plus de 1,6 millions de signatures, j’ai voté mardi 8 septembre 2015 en faveur du rapport visant à reconnaitre l’accès à l’eau et à l’assainissement comme un droit fondamental.

L’ensemble des sociaux-démocrates au Parlement Européen défendent l’esprit de cette initiative citoyenne tant est forte la tentation pour les conservateurs et les libéraux de favoriser une privatisation de l’eau. La disponibilité et l’accessibilité à l’eau pour les usages humains comptent parmi les risques mondiaux majeurs dans les 15 ans qui viennent. Compte tenu de cet enjeu, on ne saurait promouvoir la seule perspective d’une marchandisation et d’une privatisation du marché de l’eau. La maîtrise de ce domaine, les choix des investissements qui y sont liés et la fixation des tarifs doivent impérativement rester publics et l’eau ne doit pas être reconnue comme étant exclusivement un produit commercial.

Nous souhaitons désormais que la Commission aille plus loin et reconnaisse le droit fondamental à l’accès à l’eau. 

Dans le même esprit, les services d’eau et d’assainissement doivent être impérativement exclus des accords commerciaux, notamment l’accord transatlantique (TTIP).

Au-delà, je tiens à saluer cette initiative citoyenne européenne. C’est l’émergence d’un nouvel outil démocratique émanant de la main des citoyens. La gauche étant minoritaire au Parlement européen, à la Commission européenne et au Conseil, nous saluons cette action citoyenne qui constitue un contre-pouvoir efficace et un levier utile pour notre action politique.

Print Friendly, PDF & Email

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.