[JDD] Rencontre avec Podemos : travailler à des « convergences » pour inverser le rapport de force dans l’Union européenne

Article à retrouver sur le site du JDD : http://www.lejdd.fr/Politique/Le-JDD-a-assiste-a-la-rencontre-entre-les-frondeurs-et-Pablo-Iglesias-de-Podemos-749897

Plusieurs parlementaires socialistes, dont l’ancien ministre Benoît Hamon, ont rencontré dimanche à Paris, Pablo Iglesias, le chef de file du parti anti-libéral espagnol Podemos. Ils ont convenu de travailler à des « convergences » pour inverser le rapport de force dans l’Union européenne.

C’est la nouvelle star de la gauche de la gauche européenne. Après la capitulation d’Alexis Tsipras devant les exigences de la Troïka, et peut-être avant l’avènement de Jeremy Corbyn à la tête du parti travailliste britannique, c’est, lui, Pablo Iglesias qui porte pratiquement tous les espoirs de la gauche radicale européenne, après la victoire de son parti Podemos à Barcelone et à Madrid aux municipales de juin dernier.

De passage dimanche à Paris, l’homme à la queue de cheval s’est d’abord entretenu avec le leader du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon avant rencontrer une délégation de frondeurs socialistes. Parmi eux, l’ancien ministre Benoît Hamon, les députés Christian Paul, Pascal Cherki, Pouria Amirshahi, Laurent Baumel, Fanélie Carrey-Conte et le député européen Guillaume Balas.

« Hollande montre le décès de la social-démocratie européenne »

Au menu de la discussion auquel le JDD a pu assister : comment s’inspirer au niveau français du modèle Podemos afin de construire une alternative à la politique « libérale » du gouvernement Valls-Hollande? « Il faut faire le constat d’échec que nous n’arrivons pas à faire évoluer la politique de l’exécutif », se désole le député européen Guillaume Balas. « Jamais la ligne n’a autant tiré à droite, » renchérit Benoît Hamon.

Très attentif à la situation française, Pablo Iglesias relève que « François Hollande montre en réalité le décès de la social-démocratie européenne à la Blair et à la Schröder. Le risque c’est de voir les socialistes être les supplétifs des conservateurs comme en Allemagne ». « Il y a une reconfiguration du champ politique partout en Europe. Aujourd’hui, c’est Marine Le Pen qui parvient de manière assez habile à attirer les classes populaires en France », s’inquiète le leader de Podemos. « Il faut arracher le mouvement populaire au Front national », préconise l’oeil combatif Pablo Bustinduy, conseiller international de Pablo Iglesias.

« On réfléchit très librement à trouver les formes d’un mouvement qui dépasse les contours du PS »

Ancien ministre, Benoît Hamon fait aussi le constat de l’échec de la social-démocratie hollandaise qui n’a pas réussi à « réduire les inégalités et la pauvreté » et à « honorer les promesses électorales ». Un constat sans appel de la part du député des Yvelines qui interroge : « Est-ce bien au Parti socialiste que les choses se passent dorénavant, se demandent aujourd’hui des militants. » Le prédécesseur de Najat Vallaud-Belkacem à l’Education nationale a envisagé récemment dans L’Humanité de se présenter à une primaire à gauche pour 2017. « On fait la même analyse de l’épuisement du système européen. Du coup, on réfléchit très librement à trouver les formes d’un mouvement qui dépasse les contours du PS », note, pour sa part, le député Pouria Amirshahi. Benoît Hamon a salué dimanche des « convergences » avec Podemos, dans la lignée des autres parlementaires.

Devant les frondeurs, Pablo Iglesias a plaidé pour une alliance « avec les mouvements critiques du Parti socialiste, sinon Podemos restera en marge du pouvoir et de la capacité à changer les choses ». Seule condition, être devant le Parti socialiste pour ne pas être écrasé par lui. Selon les dernière sondages, le parti de Pablo Iglesias reste le troisième parti d’Espagne, derrière le parti populaire conservateur et le Parti socialiste espagnol, allié traditionnel du PS français. Pour soutenir le chef de Podemos, les parlementaires frondeurs socialistes ont prévu une visite prochaine en Espagne.

Michaël Bloch – leJDD.fr

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed