La France doit se battre pour une Europe de la solidarité démocratique – mon itv sur SudRadio

SudRadio

La France doit refuser la sortie de la zone euro de la Grèce

J’étais l’invité ce matin de Sud Radio pour parler notamment du referendum grec et de la victoire du Non. Retrouvez l’intégralité de mon intervention ci-dessous :

Sur la victoire du Non en Grèce

Les grecs ont fait quelque chose qui peut servir toute l’Europe. Qui peut leur servir d’abord mais qui peut également donner à la gauche européenne, à François Hollande, à la France, les moyens de réorienter la construction européenne. Il y a deux conceptions aujourd’hui de l’Europe : – une dont l’Allemagne — ou tout du moins la droite allemande — est la figure de proue qui est de considérer que l’Europe est d’abord et uniquement un cadre de solidarité financière et budgétaire intangible dans lequel les pays, quelles que soient les circonstances économiques qui sont les leurs, doivent s’adapter. Cela est mortel. Depuis 2008, on voit bien que la zone euro est une zone de croissance très lente et une zone de chômage très forte. Ce cadre ne profite qu’à Allemagne car il a été construit pour l’Allemagne. – il faut donc autre chose : de nouveaux textes européens et une nouvelle politique économique et sociale. Il faut se battre avant tout pour une Europe de solidarité démocratique, c’est-à-dire un vrai projet politique. C’est la discussion que François Hollande doit avoir avec Angela Merkel aujourd’hui.

La Grèce a fait énormément d’efforts. La dette grecque est créée par une croissance extrêmement faible, due à des politiques économiques d’austérité stupides du point de vue économique. La dette est toujours créée par le manque de croissance et non pas par le déficit public. Ceux qui ont fait le plus d’efforts sur la comptabilité publique, ce sont les grecs. Il faut donc une nouvelle politique économique.

Sur les marges de manoeuvre de la Grèce

Il faut qu’il y ait un engagement vigoureux de la part de la Grèce sur la question de la réforme de l’Etat (corruption, fiscalité, efficacité de l’administration, de l’Eglise, etc.)

Pour le moment, les autorités européennes n’ont poussé qu’à attaquer les petites retraites, expliquer qu’il ne fallait pas augmenter la fiscalité des plus riches et des entreprises. Finalement, elles ne se sont pas attaquées aux vrais problèmes. Il faut donc aujourd’hui appuyer la réforme de l’Etat en Grèce et dans le même temps, faire un pas extrêmement important en admettant qu’il n’y aura jamais de paiement définitif de la dette grecque. Il faut donc restructurer la dette grecque.

Sur une possible sortie de la Grèce de la zone euro

La France doit refuser la sortie de la Grèce de la zone euro car alors, elle n’aura pas lieu. La France est la deuxième économie de la zone euro, elle a une démographie puissante, nous sommes les seuls à avoir une armée qui intervient à l’extérieur en assumant la sécurité du continent européen. Nous avons les moyens de dire politiquement à l’Allemagne que la limite a été franchie et qu’il n’y aura pas de sortie de la Grèce de la zone euro.

Sur la gouvernance de la zone euro 

D’un côté, nous avons beaucoup de mal à admettre la souveraineté démocratique des Etat-Nations au nom de l’idéal européen. Et de l’autre, cette démocratie au niveau européen n’existe pas non plus. Il ne peut pas y avoir de démocratie nulle part. Nous avons des institutions non démocratiques qui ont un poids absolument grandissant. Il faut donc élaborer au niveau de la zone euro un contrôle démocratique bien plus fort. Les peuples doivent être représentés au niveau où on prend les décisions.

Sur les mensonges des eurosceptiques

Quand j’entends Marine Le Pen expliquer que les grecs doivent sortir de la zone euro, elle tord une nouvelle fois la réalité et ment, comme à son habitude. Ce n’est pas ce qu’ont demandé les Grecs. Les grecs ont voté contre un plan qui leur a été proposé mais ont réaffirmé leur volonté de rester dans l’Europe. Il faut le respecter.

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed