En 2015, portons enfin la réorientation de la construction européenne

Comme à chaque session plénière strasbourgeoise, je vous adresse, en une video, mon regard sur la période qui s’est achevée et les priorités à assigner dans les prochaines semaines.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=VztsdoNITqI]

« Bonjour,

Aujourd’hui nous sommes en session à Strasbourg et nous préparons l’année 2015.
Cette année 2015 va être cruciale pour l’Europe.
De nombreux sujets sont aujourd’hui sur la table. Notamment, sur le plan économique, comment remettre l’Europe debout ? Il y a la question du plan Juncker, il y a également la question du programme de la Commission, notamment quel va être son travail pendant cette année 2015. C’est bien de tous ces sujets que le Parlement débat aujourd’hui.

Trois choses sont sans doute marquantes.
La première c’est que la France a un grand rôle à jouer. Si le Président français, si l’Etat français, si les députés français se mettent en mouvement, nous avons beaucoup d’alliés aujourd’hui pour que l’Europe puisse changer. Pour que le plan Juncker puisse être réellement une réussite, c’est-à-dire qu’il soit un plan qui puisse investir auprès des PME, dans les territoires les plus en difficulté, bref qui puisse relancer l’investissement en Europe. Nous pouvons aussi faire en sorte que dans le programme de la Commission européenne dirigée par Juncker, il y ait des sujets qui nous tiennent à cœur. Comme par exemple le fait qu’enfin les Etats puissent avoir plus de flexibilité budgétaire, c’est-à-dire qu’elle puisse utiliser leur budget comme elles le souhaitent surtout dans les pays en difficulté.
Alors pour cela, il faut agir en conséquence. Nous socialistes, nous devons d’abord nous adresser à la gauche : aux Verts, à la GUE (Gauche radicale) puis aller voir les autres partenaires au sein du Parlement pour créer une majorité.

Vox Box décembre 2014 GBC’est comme cela que nous avons procédé sur la question de la reconnaissance de l’Etat Palestinien. Sur ce point, nous avons remporté une victoire très importante puisque le Parlement européen s’est prononcé hier pour la reconnaissance de l’Etat palestinien.
Il y a une méthode nouvelle à introduire en Europe qui associe une France volontaire, une gauche qui sait rassembler et qui sait proposer.

L’année 2015 peut être une année qui porte enfin la réorientation de la construction européenne. »

Print Friendly

1 Comments

  1. Bonjour Guillaume BALAS,
    Bien d’accord avec votre profession de foi !
    J’y ajoute un regret, pour ma part, et je le sais de bien d’autres Socialistes; c’est celui de l’absence de notre Pays : La France, à la réunion de Vienne à propos du désarmement nucléaire.
    Bien à vous et bonnes fêtes de fin d’année 2014.
    Gilbert de Pertuis (11-1939) qui croit toujours au Père Noël

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed