Pourquoi j’ai voté contre la Commission Juncker

commission européenne

Avec les socialistes européens, j’ai  mené une campagne européenne contre l’austérité. Avec la délégation socialiste française, nous nous étions abstenus au moment de la désignation de Jean-Claude Juncker comme Président de la Commission, en raison des nombreuses imprécisions sur ses engagements liés à la réorientation.

Or les auditions des candidats commissaires et les dernières déclarations de M. Juncker sont encore en deçà de ses propositions initiales. Il n’y a  eu aucune clarification sur la relance économique.

Dès lors, voter pour cette Commission, ce serait accepter une coalition sous domination de la droite. Ce serait renoncer à coaliser les forces de gauche. Cela reviendrait à laisser aux nationalistes la seule alternative possible. Ce n’est pas le sens de l’engagement qui doit être le nôtre pour réorienter et redonner corps à l’Europe sociale, régulatrice et écologiste, c’est le combat que je mènerai tout au long de ce mandat.

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed