Université de rentrée Un Monde d’Avance : l’heure des propositions est arrivée

Vieux Boucau 2014

L’université d’Un Monde d’Avance se réunissait le week-end dernier au Vieux-Boucau. Comme de tradition, 750 militants, sympathisants ou simples adhérents se sont rassemblés, trois jours durant, pour échanger, écouter, travailler.

Comme de tradition ? Pas exactement. Derrière les apparences bien lissées et coutumières d’une université de rentrée, on pouvait percevoir de sérieux changements.

Depuis la dernière édition de notre université de rentrée, de l’eau a coulé sous les ponts… et malheureusement peut être pas dans le sens que nous aurions souhaité.

En un an, François Hollande a fait le pacte de responsabilité, Manuel Valls, au nom de l’exécutif, a confirmé son appétence « pro-business », Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et Aurélie Filipetti sont sortis du gouvernement, et 33 députés socialistes n’ont pas voté la confiance.

En un an, la croissance n’est toujours pas au rendez-vous, l’emploi ne marque pas des signes de reprise probants et les inégalités se creusent.

En un an enfin, la politique portée par les socialistes au pouvoir a été sanctionnée, à trois reprises dans les urnes, à de multiples occasions dans les esprits et le Front National s’est invité à la table de l’Europe.

En un an pourtant, face à ces ébranlements, Un Monde d’Avance n’a pas faiblit, n’a pas varié dans ses objectifs et dans ses principes. Mieux, Un Monde d’Avance s’est dépassé pour s’ouvrir et rassembler.

L’édition 2013 de notre université de rentrée avait vu l’intervention des ministres Montebourg et Taubira à la tribune de notre meeting de clôture. L’édition 2014 a quant à elle élargi les perspectives au-delà du simple exécutif en donnant la parole au collectif Vive La Gauche tout d’abord, puis à Pierre Laurent et Cécile Duflot rassemblés autour de Benoît Hamon et Henri Emmanuelli. En un an, à l’heure où le projet de l’exécutif divise la gauche, nous avons fait de notre altérité au sein du camp socialiste, un objet de rassemblement. La « mini-gauche plurielle », comme l’a titré un hebdomadaire national, c’est ce que nous avons été en capacité de démontrer lors de notre université. Et pour cimenter ce socle, plusieurs thématiques ont été mises sur la table : une politique économique de gauche juste et efficace, une réorientation pour une Europe sociale et politique, une VIème République pour redonner le pouvoir aux citoyens, une transition écologique vers un nouveau modèle de développement, etc.

Mettre fin au « There Is No Alternative » : c’est là tout l’esprit de ce qui nous guide. Il nous faut aujourd’hui poursuivre nos efforts afin d’en composer la matière.

Etats-Généraux du Parti Socialiste, collectifs Vive La Gauche, Assemblée Nationale, Parlement Européen… nous devons être proactifs dans tous ces cadres de débats afin de les investir et de diffuser nos idées. Et pour cela, nous devons toujours plus contribuer, proposer, et convaincre.

En tant que Secrétaire général d’Un Monde d’Avance, je considère que cette université de rentrée n’a constitué qu’une introduction de l’année qui va suivre. Notre courant doit aujourd’hui passer un cap : au-delà de la réaction épidermique, nous devons être en capacité d’exprimer l’alternative autour de projets et de propositions concrètes.

Aussi, j’appelle de mes vœux à ce que sympathisants, militants, cadres UMA, vous vous mettiez dès demain à produire et à nous faire parvenir vos contributions, sur des thématiques aussi variées que la transition énergétique, le féminisme, l’immigration, la réforme territoriale, la jeunesse, la bataille idéologique…

Nous considérons qu’en l’état, la politique portée n’est pas en capacité de rassembler et de faire réussir la gauche. Charge à nous de proposer une politique alternative crédible et pérenne. Après le temps de la sidération, l’heure des propositions est venue. C’est tout le sens que nous avons souhaité donné à cette université de rentrée. C’est tout l’enjeu qui s’ouvre à nous pour les semaines et mois à venir.

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed