Guillaume Balas (PS) « Le FN n’a pas de bilan car elle a été absente de ses mandats européens » – France 3 IDF

Débat du 12 13   Balas PS    Marine Le Pen ne fait rien au parlement europeen  Chauprade FN    Vous fuyez le bilan de l UMPS    France 3 Paris Ile de France

Samedi 17 mai, J’étais sur le plateau de La Voix est libre sur France 3 pour confronter ma vision de l’Europe à celle d’Aymeric Chauprade (FN), également candidat aux européennes sur la circonscription Île-de-France / Français de l’étranger.

Comme vous pouvez l’imaginer, les points de divergence avec le candidat FN sont innombrables. Alors que le Front national s’entête à rejeter l’idée même de construction européenne, les socialistes européens restent persuadés que le problème n’est pas l’Europe elle-même, mais bien les politiques libérales et conservatrice qui y sont menées par la droite depuis 20 ans.

Une autre Europe est à portée de main. La majorité au Parlement devrait se jouer à quelques sièges. Alors que le Front national n’a ni projet, ni allié, ni la volonté d’agir pour une Europe plus juste (Marine Le Pen, membre de la Commission Emploi et Affaires sociales n’y a siégé qu’une fois durant le mandat 2009-2014), le Parti socialiste européen à la volonté et la capacité d’agir pour substituer une Europe sociale à l’Europe libérale construite par la droite.

Autre sujet d’affrontement, la croyance irrationnelle du FN en une politique protectionniste, un repli sur nous-mêmes, nos frontières, notre marché, notre monnaie. Alors même que l’Europe souffre de la concurrence entre ses propres Etats membres, un tel repli de la France sur elle-même la placerait dans une situation de concurrence monétaire et économique accrue vis-à-vis du reste de l’Europe continentale. La solution, c’est l’harmonisation par le haut, pas le repli sur soi.

Retrouvez l’intégralité de ce débat ci-dessous :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=LQ1UbirK7WA]

Print Friendly

1 Comments

  1. Ce type est d’un bêtise à toute épreuve, comment peut on donner une quelconque place dans les média à ce genre de personnage.
    Quand j’imagine qu’il peut être élu au parlement européen alors qu’il ne comprend ni le fonctionnement des institutions européennes, ni même les relations qui existent entre le parlement, la commission et le conseil.
    Pour rappel le seul texte qu’a essayé de faire passer la famille lepen était la suppression du Comité des Régions, du CESE et de l’Agence Européenne des droits fondamentaux.
    La façon dont il mélange tout y compris son chapitre sur le tourisme, est surréaliste.

    Il n’y aura pas de groupe politique des populistes au Parlement, par contre seul le PS pourra permettre une réorientation de l’Europe puisque c’est Martin Schulz qui sera élu à la tête de la commission si le PS arrive en tête.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed