Un Monde d’Avance rappelle que le vote de confiance au prochain gouvernement n’est pas acquis en l’état

Je relaie ci-dessous le communiqué de presse d’Un Monde d’Avance suite à l’annonce de la composition du nouveau gouvernement.

Le remaniement est une chose, la politique en est une autre. Le casting peut changer mais c’est bien le scénario qui m’intéresse. Un Monde d’Avance rappelle dans ce communiqué de presse qu’en l’état, le vote de confiance au prochain gouvernement n’est en rien acquis.

Je souhaite pleine réussite au nouveau gouvernement, mais je lui souhaite surtout bon courage. Car oui, il va en falloir.

Communiqué de presse Un Monde d’Avance 02.04.14

STARS ET MILITANTS RÉUNIS AU BOURGET POUR FRANÇOIS HOLLANDE

Un Monde d’Avance a pris connaissance du nouveau gouvernement. Nous lui souhaitons une pleine réussite. Nous lui souhaitons surtout bon courage. Car les enjeux sont immenses et les résultats du vote de ce dimanche nous l’ont bien signifiés.

Le remaniement d’un gouvernement sans un remaniement de la politique reste une action vaine. Pour Un Monde d’Avance, une profonde réorientation politique s’impose.

Le Pacte de responsabilité doit être transformé en Pacte d’investissement, avec des aides ciblées qui ne soutiennent que les entreprises qui en ont besoin.
Le salariés ont été les grands oubliés du début du quinquennat : il faut des mesures fortes et concrètes vers les classes moyennes, les milieux populaires, les jeunes et les petits retraités.

La France doit se libérer de la pression de la Commission européenne. L’Europe disciplinaire ne constitue pas une réponse adaptée à la crise que nous connaissons. Dans ce cadre nouveau, les 50 milliards d’économies sont un poids trop lourd à supporter pour notre pays. Seule la croissance permettra le désendettement et non pas l’inverse.

Désormais, justice sociale, transition énergétique, relance budgétaire, investissement et pouvoir d’achat doivent être les maîtres mots de la politique mise en oeuvre.

Pour notre part, Un Monde d’Avance s’investira pleinement dans le Parti Socialiste et à l’Assemblée Nationale pour réorienter les choix politiques. Nous rappelons que le vote de confiance au prochain gouvernement n’est pas acquis en l’état.

Nous n’avons pas renoncé à faire réussir ce gouvernement. Mais le temps nous est compté. Il nous reste désormais trois ans pour mettre en oeuvre les engagements pour lesquels nous avons été élus.

Print Friendly

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeCheck Our Feed